Forums des Forestiers Algériens
Bienvenue aux Forums des Forestiers Algériens


Le monde des forêts et de l'environnement en Algérie
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Votre soutien morale et matériel assure sans doute la continuité et le développement des forums des forestiers algériens!
أعضاؤنا الكرام ساهموا معنا في دعم و تطوير المنتدى
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Meilleurs posteurs
Zynèb (1445)
 
FFA (606)
 
atmoh300 (571)
 
BATNA (498)
 
RMR33 (486)
 
toufik (456)
 
Ray (448)
 
abderachid (397)
 
briki atmane (325)
 
Mouloud (307)
 
Les posteurs les plus actifs du mois
Derniers sujets
Mots-clés
ARBRE floristique parc forestier aire beni DIFFERENTS territoire berberie salah humides SECTEURS FORETS cerf reserve ENTREPRISES ecosysteme
Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
CalendrierCalendrier
Météo
Météo fournie par DzMeteo.com
Journal Officiel
http://www.joradp.dz/HFR/Index.htm

Partagez | 
 

  Parc national de Gouraya - Lorsque l'homme s'installe, l'animal s'en va

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zynèb
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 1445
Localisation : Maza-Tizi
Occupation : ST
Humeur : Bonne a très Bonne
Réputation : 61
Date d'inscription : 11/07/2008

MessageSujet: Parc national de Gouraya - Lorsque l'homme s'installe, l'animal s'en va   Dim 27 Jan 2013 - 3:32

Abdelmalek Benyahia. Secrétaire général du Parc national de Gouraya
Lorsque l'homme s'installe, l'animal s'en va!

- Que représente le Parc naturel de Gouraya ?


Créé en 1924 à des fins touristiques, il constitue le plus petit parc national de l’Algérie avec 2080 ha. Le parc a été classé réserve de biosphère par le programme MAB de l’Unesco en 2004. On classe un parc dans le programme MAB quand il y a une population d’hommes qui vit à l’intérieur du parc. L’idée est de subvenir aux besoins de cette population tout en protégeant la nature. Il faut faire en sorte que ces populations soient elles-mêmes les protecteurs de ce parc. C’est-à-dire l’utilisation rationnelle des ressources.



- Qu’en est-il concrètement ?


C’est une bataille. Protéger la nature n’est pas facile, c’est du militantisme. Les gens voient le parc comme un frein au développement, puisque beaucoup d’actions leur sont interdites. Le parc est là pour aider la population à subvenir à leurs besoins, du point de vue plantation, mise en valeur, etc. Beaucoup de personnes connaissent le parc et respectent, mais beaucoup reste faire.



- Quelles sont les actions humaines les plus dangereuses pour le parc ?


Quatre actions sont particulièrement dangereuses : les incendies, dont la cause principale est la décharge publique de Boulimat, à 11 km. Comme celui de 1999, de 2004 ou 2006. Le deuxième fléau : les ordures. Tous ceux qui visitent le parc y laissent des ordures, en plus des déchets occasionnés par les consommateurs de boissons alcoolisées. Nous avons engagé, en 2004, la pose de 200 poubelles. Depuis une semaine, nous avons engagé une entreprise pour prélever les ordures, avec la pose de 75 poubelles. Les constructions illicites sont un autre fléau à combattre. On a enregistré 34 cabanons. Ils existaient avant la création du parc. Il y a eu un recensement, des actions en justice, des amendes. Une commission a été installée par le président de l’APC. Enfin, les carrières d’agrégat, au nombre de trois, qui existent dans la région, alors que la loi des mines l’interdit : les bruits des détonations et passages des camions font fuir les animaux. Bien sûr, il y a aussi la sur-fréquentation. Lorsque l’homme s’installe, l’animal s’en va.

Nesrine Sellal - El Watan
Revenir en haut Aller en bas
 
Parc national de Gouraya - Lorsque l'homme s'installe, l'animal s'en va
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La forêt de Fontainebleau : futur parc national ?
» Parc national de Banff: sauvages Rocheuses
» La chasse autorisée au coeur du futur parc national des Calanques
» Pérou : Le parc national Manú en danger ?
» Entre Champagne et Bourgogne : un futur parc national des forêts ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums des Forestiers Algériens :: Zones Humides & Parcs Nationaux :: Parcs Nationaux-
Sauter vers: