Forums des Forestiers Algériens
Bienvenue aux Forums des Forestiers Algériens


Le monde des forêts et de l'environnement en Algérie
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Votre soutien morale et matériel assure sans doute la continuité et le développement des forums des forestiers algériens!
أعضاؤنا الكرام ساهموا معنا في دعم و تطوير المنتدى
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Meilleurs posteurs
Zynèb (1445)
 
FFA (606)
 
atmoh300 (571)
 
BATNA (498)
 
RMR33 (486)
 
toufik (456)
 
Ray (448)
 
abderachid (397)
 
briki atmane (325)
 
Mouloud (307)
 
Les posteurs les plus actifs du mois
Derniers sujets
Mots-clés
principale conservateur humides Salaire
Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   
CalendrierCalendrier
Météo
Météo fournie par DzMeteo.com
Journal Officiel
http://www.joradp.dz/HFR/Index.htm

Partagez | 
 

 Sombres prévisions pour le climat mondial

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
briki atmane
Capitaine
Capitaine
avatar

Nombre de messages : 325
Age : 58
Localisation : BATNA ALGERIE
Occupation : chef service faune et flore
Humeur : syndicaliste
Réputation : 55
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Sombres prévisions pour le climat mondial   Lun 7 Oct 2013 - 23:40


Sombres prévisions pour le climat mondial



Vendredi 27 septembre, à Stockholm, le CIEC (Groupe intergouvernemental sur l’évolution du climat, IPPC en anglais pour Intergovernmental panel on climate change) a remis son 5e rapport très attendu par la communauté internationale : les politiques, les scientifiques et la société civile.

Dans le document, qui fait la synthèse de 9200 études scientifiques existantes, les experts aggravent leur diagnostic de 2007. C’est très laborieusement et, au terme d’une négociation-marathon qui s’est achevée au petit matin, que le Groupe a adopté ce qui n’est que le premier volet de son cinquième rapport qui n’est pas le rapport lui-même, qui ne sera publié qu’en janvier, mais son «Résumé à l'intention des décideurs», document d’une vingtaine de pages qui servira de base aux éventuelles actions politiques menées sur le front climatique. Les experts du climat aggravent leur diagnostic. Sur plusieurs points, cette édition, adoptée ligne à ligne par les délégués et les scientifiques de l’ensemble des pays membres du GIEC, apparaît bien plus alarmante que celle publiée en 2007.

La faute à l'homme

Les experts du climat estiment «extrêmement probable» –c’est-à-dire, avec une probabilité supérieure à 95%– que l’élévation de la température terrestre relevée depuis le milieu du XXe siècle est bel et bien d’origine humaine. Cette probabilité était de 90% dans le précédent rapport de 2007. Les scénarios envisagés selon la quantité des émissions de gaz de serre, du plus modéré au plus émetteur, prévoient une élévation de température comprise entre 0,3°C et 4,8°C pour la période 2081-2100, rapporté à la décennie 1986-2005. Le scénario le plus modéré –et aussi le plus improbable– a une probabilité supérieure à 50% d’éviter de dépasser le seuil de 2°C au-dessus des températures préindustrielles. Les neiges et glaces se rétractent rapidement. La banquise estivale qui a perdu entre 9,4% et 13,6% de sa surface depuis 1979 aura totalement disparu au milieu du siècle, dans le cas du scénario le plus pessimiste.

Nouvelles simulations

Les glaciers ont perdu 275 milliards de tonnes (Gt) de glaces par an entre 1993 et 2009. Les experts estiment «très probable» que la calotte de glace du Groenland ait perdu en moyenne 315 Gt par an entre 1993 et 2009. L’Antarctique est soumis à une accélération comparable. La perte de glace des deux inlandsis contribue fortement à faire monter les océans. En 2007, le précédent rapport prévoyait une élévation moyenne du niveau de la mer comprise entre 18 et 59 cm d’ici à la fin du siècle. Cette estimation ne tenait pas compte des pertes du Groenland et de l’Antarctique. Les nouvelles simulations de 26 à 82 cm dans la période 2081-2100 rapportée à la décennie 1986-2005 pour le scénario optimiste, l’élévation moyenne du niveau de la mer sera de 98 cm pour la projection la plus forte.

Géo-ingénierie

Toutefois, nuancent les experts, l’élévation n’est pas uniforme pour toutes les régions du monde. Il est «très probable» que les activités humaines aient contribué aux changements de fréquence et d’intensité des températures extrêmes observé depuis plusieurs décennies. Les vagues de chaleur vont être plus fréquentes et plus intenses. Il y a de fortes probabilités que des régions humides reçoivent plus de pluie et les régions les plus sèches en reçoivent moins. Le rapport parle pour la première fois de la géo-ingénierie. Un terme qui désigne la manipulation du climat comme par exemple la dispersion de particules dans la stratosphère pour réfléchir le rayonnement solaire et faire baisser la témpérature. Les experts ont appelé à examiner tous les risques et les incertitudes liés à ces innovations.
Boom des scientifiques asiatiques

Selon Medialab de Sciences-Po Paris, qui a effectué un travail sur l’évolution du GIEC, depuis sa création en 1988 et jusqu’en janvier 2014, à la réception du rapport complet on peut noter qu’il y a prédominance des experts occidentaux dans le GIEC, mais qu’on observe une montée en puissance de l’Asie. Que le nombre d’auteurs a augmenté au fur et à mesure des éditions, passant de 273 en 1990 à 833 aujourd’hui. Une prédominance des chercheurs nord-américains et européens qui s’amenuise au fur et à mesure des rapports. De 80% pour le premier rapport de 1990, les chercheurs occidentaux ont reculé à 65% dans la dernière édition au profit des Japonais, des Indiens et des Chinois. Que sur les 20 principaux pays ayant contribué aux rapports, les USA sont en tête avec 1 728 experts, loin devant le Royaume-Uni (606), de l'Allemagne (320), du Canada (308) et de l'Australie (303). Le Japon se classe en sixième position (210), la France en septième (201), l'Inde en neuvième (143) et la Chine en onzième (129).

Slim Sadki le 04.10.13 | El Wattan
Revenir en haut Aller en bas
 
Sombres prévisions pour le climat mondial
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mon 160litré en récifal(début)
» Fremontodendron californicum
» Faune et flore dans un aqua-terrarium de dragon d'eau
» croisiere dans les bahamas en janvier bonne idée pour le climat?
» la culture du Delonix Regia pour le climat froid

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums des Forestiers Algériens :: Général :: Actualités-
Sauter vers: