Forums des Forestiers Algériens
Bienvenue aux Forums des Forestiers Algériens


Le monde des forêts et de l'environnement en Algérie
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Votre soutien morale et matériel assure sans doute la continuité et le développement des forums des forestiers algériens!
أعضاؤنا الكرام ساهموا معنا في دعم و تطوير المنتدى
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Meilleurs posteurs
Zynèb (1445)
 
FFA (606)
 
atmoh300 (571)
 
BATNA (498)
 
RMR33 (486)
 
toufik (456)
 
Ray (448)
 
abderachid (397)
 
briki atmane (325)
 
Mouloud (307)
 
Les posteurs les plus actifs du mois
Derniers sujets
Mots-clés
humides
Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
CalendrierCalendrier
Météo
Météo fournie par DzMeteo.com
Journal Officiel
http://www.joradp.dz/HFR/Index.htm

Partagez | 
 

 Le romarin (Rosmarinus officinalis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
FFA
Adminstrateur Général


Nombre de messages : 606
Age : 47
Localisation : Algérie
Réputation : 18
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Le romarin (Rosmarinus officinalis)   Ven 28 Nov 2008 - 1:55



Le romarin (إكليل الجبل) est une des plantes aromatiques des plus communes sur le littoral méditérranéen, bien connu en cuisine pour son utilité en condiments et ses vertus médicinales sont appréciées depuis la nuit des temps.

Dans certaines régions, avoir une branche de romarin à l'intérieur du foyer est un gage de sérénité.

Cet arbuste est bien adapté au bonsai. L'aspect de l'écorce qui desquame et la floraison à petites fleurs bleues sont un atout pour en faire un bonsai atractif.

Nom Latin: ROSMARINUS OFFICINALIS est la variété la plus connue.
Famille: LABIATAE, comme le thym et présente bien des similitudes avec lui.



GENERALITES

Il s'agit d'un arbuste ligneux très ramifié qui peut ateindre 3 mètres de haut, bien que sa hauteur moyenne ne dépasse pas 1,50 m. Il très résistant.

Les feuilles pérennes de 1,5 à 2 cm sont fines et d'un vert brillant, l'envers est recouvert d'un duvet blanchâtre. Les bords sont légèrement recourbés.

Il fleurit une bonne partie de l'année, avec une prédominance au printemps, en donnant suivant les régions des petites fleurs qui peuvent être bleue vif, lilas ou encore blanches.



CONDITIONS DE CULTURE

Pousse sur tous types de terrains avec une préférence pour les terrains calcaires.
Aime le climats chauds et relativement secs.

La multiplication se fait surtout par boutures prélevées à la fin du printemps ou au début de l'été:
- de 8 cm pour une partie florale
- de 40cm si on souhaite une partie ligneuse
Il est nécessaire qu'il y ait plusieurs feuilles. Couper au bas du noeud d'une feuille et enlever toutes les feuilles de la partie inférieure.
Il s'enracine très facilement et c'est la méthode de propagation qui donne les meilleurs résultats.

Les semis sont également possibles et se font au printemps.
Au niveau des maladies, il est sensible à l'oïdium.


EMPLOI

On lui attribue des vertus médicinales qui sont considérés depuis longtemps comme une panacée pour plusieurs types de maladies. C'est une plante très riche en principes actifs qui exerce son action sur de nombreux organes.

En cuisine, il est utilisé comme condiment pour les plats. On peut mettre une branche de romarin dans l'huile d'olive, on obtient ainsi de l'huile de romarin.

Est employé également en parfumerie pour fabriquer des savons ou autres produits cosmétiques.

Le romarin est aussi employé pour faire des bordures aromatiques de jardin ainsi que des haies basses.
La variété Postrada qui a des ramifications tombantes convient très bien pour des décorations de rocailles, massifs et talus.


BONSAI

Comme il s'agit d'une plante à croissance assez lente qui a besoin de plusieurs années pour former un tronc convenable, il est possible de rencontrer dans la nature quelques sujets intéressants à prélever avec combinaison de bois morts et de parties vivantes qui en font la particularité du romarin.

Son tronc de couleur marron et écaillé donne aux jeunes sujets l'aspect d'un vieil arbre.

Il a besoin d'être dans un endroit trés éclairé, sa meilleure exposition est le plein soleil.

Les soins:

Aime les climats tempérés et est à protéger impérativement en hiver lorsque la température descend sous les -5 degrés.

Ne nécessite pas d'eau en excés, mais il ne faut pas laisser sécher complètement le substrat. L'eté il lui faut un arrosage quotidien, mais attention aux excés d'eau quand même.

Pas de recommendations particulière pour l'engrais, sinon en mettre durant la période active de la plante au printemps et un peu plus en automne. Pas d'engrais en hiver.

En cas d'oidium, traiter avec un fongicide.

Le rempotage:

Tous les 1 à 2 ans.
Le substrat nécessite un bon drainage. Le mélange sera composé de gravier d'aquarium et d'écorce de pin compostée pour assurer à la fois drainage et humidité ambiante.
Certains préconisent akadama et pierre volcanique.

Le rempotage est le moment le plus délicat, effectué à la fin du printemps ou au début de l'été. Le système radiculaire est fin et souvent les racines sont très longues pour aller puiser de l'eau assez loin.
On peut procéder par étapes en lui donnant un pot de moins en moins profond et en lui laissant à chaque fois assez de radicelles pour assurer le démarrage. Penser à lui apporter de l'eau au niveau de l'écorce pendant la période qui suit le rempotage. On peut éventuellement utiliser le " sac infirmerie " en le plaçant à la lumière. Pour favoriser l'enracinement lui donner un emplacement ensoleillé et le mettre dans un sac plastique. Arroser abondamment et bassiner le feuillage.

Taille et mise en forme:

Taille de structure au moment du rempotage et taille d'entretien pendant toute la période de croissance. On peut ligaturer au printemps et en été mais privilégier les haubans.
La taille d'entretien et le pincement sont importants, sinon les branches seront trop longues et on ne pourra plus rien en faire.
Penser à nettoyer l'écorce des squames anciennes avec une petite brosse à dents en y allant doucement.

ATTENTION: Le romarin ne bourgeonne pas en arrière. Une branche sans feuilles est une branche morte.

Styles préconisés: (par les espagnols)

Moyogi, kabudachi, hokidachi.

De par sa forme d'arbrisseau à croissance irrégulière le romarin s'adapte mieux à des styles informels pour faire des petits et moyens sujets.



www.portalbonsai.com----www.bonsaicreativ.it




www.bonsai-garten-mueller.de
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forestiersalgeriens.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le romarin (Rosmarinus officinalis)   Ven 28 Nov 2008 - 21:40

j'adore cette plante..surtout pour son odeur...merci admin

c aussi joli comme bonzai ... surtout dans une cuisine lol
Revenir en haut Aller en bas
 
Le romarin (Rosmarinus officinalis)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le romarin (Rosmarinus officinalis)
» Rosmarinus officinalis- Romarin
» Rosmarinus officinalis 'Pointe du Raz' ( Fiche )
» Romarin, Rosmarinus officinalis
» Rosmarinus officinalis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums des Forestiers Algériens :: La Flore et La Faune :: Le Monde Des Végétaux :: Les plantes médicinales-
Sauter vers: