Forums des Forestiers Algériens
Bienvenue aux Forums des Forestiers Algériens


Le monde des forêts et de l'environnement en Algérie
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Votre soutien morale et matériel assure sans doute la continuité et le développement des forums des forestiers algériens!
أعضاؤنا الكرام ساهموا معنا في دعم و تطوير المنتدى
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Meilleurs posteurs
Zynèb (1445)
 
FFA (606)
 
atmoh300 (571)
 
BATNA (498)
 
RMR33 (486)
 
toufik (456)
 
Ray (448)
 
abderachid (397)
 
briki atmane (325)
 
Mouloud (307)
 
Les posteurs les plus actifs du mois
Derniers sujets
Mots-clés
floristique DIFFERENTS parc forestier ARBRE berberie humides territoire FORETS ENTREPRISES reserve cerf aire beni SECTEURS ecosysteme salah
Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
CalendrierCalendrier
Météo
Météo fournie par DzMeteo.com
Journal Officiel
http://www.joradp.dz/HFR/Index.htm

Partagez | 
 

 L’Algérie troisième producteur mondial de liège

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: L’Algérie troisième producteur mondial de liège   Ven 23 Jan 2009 - 20:25

L’Algérie troisième producteur mondial de liège



Très méconnus du large public algérien, les produits forestiers sont un important gisement de la valeur ajoutée pour le pays.


Et le plus valorisé de ces produits en Algérie est le liège qui constitue, pour sa part, une ressource stratégique du fait de ses multiples usages (bouchonnerie, parquet, isolation thermique). Avec une production nationale de 100 000 à 150 000 quintaux par an, soit 7% de la production mondiale, l’Algérie est, mine de rien, le troisième producteur de liège au monde, loin derrière le Portugal (57%) et l’Espagne (23%). Une étude sur les filières industrielles algériennes effectuée par un bureau d’études étranger révèle qu’« avec une meilleure gestion et une exploitation plus rationnelle des peuplements, la production nationale de liège peut connaître une sensible augmentation à court terme ». Les potentialités nationales en matière de liège sont estimées à plus de 200 000 quintaux par an. L’exploitation du liège, qui était l’une des plus importantes dans la région, a connu, note l’étude, un fléchissement d’activité avant de redémarrer « lentement » depuis 1996. Un redémarrage qui s’est effectué par l’arrivée sur le marché des entreprises privées « de taille représentative » (plus de 200 salariés). L’Algérie, rapporte la même étude, est l’un des rares pays où s’acclimate le chêne liège (qui ne pousse que sur le pourtour du bassin méditerranéen).
Le chêne liège est spécifique à la région ouest-méditerranéenne. La zone d’acclimatation couvre environ 2 350 000 ha sur le pourtour géographique concerné. Les pays producteurs dotés des principaux parcs forestiers sont le Portugal (700 000 ha), l’Espagne (450 000 ha), l’Algérie (430 000 ha), le Maroc (350 000 ha), l’Italie, la France et la Tunisie (100 000 ha chacun). La production mondiale de liège, apprend-on, est de sensiblement 350 000 tonnes par an. Le marché mondial est estimé « à 1,5 milliard de dollars, dont 1 milliard pour les bouchons (13 milliards de bouchons sont produits chaque année) ». Le Portugal y occupe une place prépondérante avec près de 60% du marché mondial. Le liège est la principale source d’exportation et d’emploi de ce pays (20 000 postes avec 500 entreprises). Pour la filière bois en général, le rapport d’étude souligne que seulement « 15 à 20% des potentialités du domaine forestier national sont exploités » Des potentialités de production qui sont estimées « à plus de 1,2 million de mètres cubes ».

Les forêts productives ne couvrent qu’« un-tiers du patrimoine forestier national, soit 1 400 000 ha ». Elles sont constituées de « peuplements de pin d’Alep, d’eucalyptus, de chêne-liège, de chêne zen et afarès, de pin maritime et de cèdre ». En matière de réserves de matériel ligneux sur pied, les forêts de pin d’Alep, fait savoir l’étude, « représentent la plus grande proportion ». Alors que « parmi les feuillus, les eucalyptus et les chênes sont les plus importants. Le chêne-liège est essentiellement cultivé pour son écorce (liège) ». Les peuplements de pin d’Alep,
relève le document, « renferment plus de 80% de la possibilité totale annuelle. Le reste est fourni par les eucalyptus, le chêne zen et le chêne afarès ». La superficie des forêts ayant fait l’objet d’études d’aménagement « s’élève à près d’un million d’hectares toutes essences confondues (y compris les peuplements artificiels d’eucalyptus). Ces forêts représentent une possibilité annuelle d’environ 460 000 m3 », apprend-on également. La production des forêts algériennes était,
indique l’étude, « de 640 millions de dinars en 1999, mais seul le liège fait l’objet d’une exploitation d’envergure ». La filière bois est exportatrice de liège « autour de 15 millions de dollars ». Se basant sur les dernières statistiques du ministère de l’Agriculture, les rédacteurs de l’étude relèvent que « la production de bois d’œuvre des dernières années plafonne aux environs de 140 000 m3 ». Les concessions sont attribuées par « les Eaux et Forêts selon un barème fixé par les Domaines. A titre d’exemple, il variait - début 2003 - entre 3000 DA/m3 (pour les espèces les plus nobles) et 1500 DA/m3 ».
Des quantités qui, selon les mêmes rédacteurs, « ne permettent pas d’envisager des investissements lourds compétitifs avec les principaux pays européens. A titre comparatif, la forêt française produit 40 millions de mètres cubes ». En matière de structuration, le secteur public de la filière bois est organisé autour du « groupe bois issu de l’ex-SNLB et réalise plus de 5 milliards de dinars de chiffre d’affaires ». Il est désormais constitué du groupe bois « Wood Manufacture », lui-même organisé en 37 filiales de différentes tailles (dont 3 pour les cabines, 8 pour le mobilier, 2 pour les panneaux bois avec 2 fermées, 16 pour la menuiserie générale et préfabriqué bois).

Quant au secteur privé de la filière bois, il « réaliserait près de 15 milliards de dinars de chiffre d’affaires », rapporte l’étude.



Par Salah Slimani El-Watan le 23-08-2004
Revenir en haut Aller en bas
BATNA
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 498
Age : 34
Localisation : Batna
Occupation : ins divis
Humeur : ???
Réputation : 8
Date d'inscription : 09/07/2008

MessageSujet: Re: L’Algérie troisième producteur mondial de liège   Ven 23 Jan 2009 - 22:21

vraiment !!!! je sais pas !

merci Manel pour ces informations

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L’Algérie troisième producteur mondial de liège   Ven 23 Jan 2009 - 23:51

tu ne sais quoi Batna.. si c'est vraiment l'Algérie est en 3eme position..Wink ou ... !!!

heban.. l'article était publié en 2004 ... pour le 2009 moi aussi je ne sais pas encore !!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
FFA
Adminstrateur Général


Nombre de messages : 606
Age : 47
Localisation : Algérie
Réputation : 18
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: L’Algérie troisième producteur mondial de liège   Sam 24 Jan 2009 - 22:02


Production de Liège (2007)
En ce qui concerne la production mondiale de liège (dont la quantité atteint, par an,environ 300 milles tonnes), 52% de ce liège provient du Portugal (plus de 150 milles tonnes/an) –
tableau nº4, ceci étant le Portugal occupe la première position au niveau de la filière liège.
Tableau Nº 4 – Production de Liège
Pays Production moyenne /an (ton)*
%
Portugal__________157,000_________________52,5
Espagne__________88,400_________________29,5
Italia ____________17,000__________________5,5
Algérie ___________15,000__________________5,2
Maroc____________11,000__________________3,7
Tunisie____________7,500__________________2,5
France____________3,400__________________1,1
Total___________]299,300________________100




* Source: APCOR Année: 2007

Source:
http://www.apcor.pt/userfiles/File/Chiffres%202008.pdf




Dernière édition par DG le Sam 24 Jan 2009 - 22:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forestiersalgeriens.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L’Algérie troisième producteur mondial de liège   Sam 24 Jan 2009 - 22:29

bonsoir admin... le texte est illisible Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Mohamed ABBAS



Nombre de messages : 33
Age : 58
Localisation : algérie
Occupation : sous directeur
Humeur : forêts
Réputation : 0
Date d'inscription : 24/11/2008

MessageSujet: Re: L’Algérie troisième producteur mondial de liège   Dim 25 Jan 2009 - 14:37

Bonsoir à vous tous amis du forum. Concernant les chiffres avancés aussi bien par Manal que par l'Administrateur en ce qui concerne la production de liège en Algérie, on est encore loin des 150.000 qx avancés, puisque la moyenne de production sur les cinq ou six dernières années oscille autour de 60 à 90.000 qx. C'est vrai que la capacité de production dépasserait les 120.000 qx/an . Donc je tenais à apporter les précisions necessaires.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L’Algérie troisième producteur mondial de liège   Lun 26 Jan 2009 - 15:11

.....................
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L’Algérie troisième producteur mondial de liège   Lun 26 Jan 2009 - 15:39

µµµµµµµµ
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L’Algérie troisième producteur mondial de liège   

Revenir en haut Aller en bas
 
L’Algérie troisième producteur mondial de liège
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L’Algérie troisième producteur mondial de liège
» Le trafic d’animaux serait le troisième trafic mondial, après celui de la drogue et des armes.
» La filière liège, un marché de 30 millions de dollars
» Quercus suber L. (Le chêne-liège)
» prélèvement chêne-liège

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums des Forestiers Algériens :: La Flore et La Faune :: Le Monde Des Végétaux :: Arbres forestiers et d'ornement-
Sauter vers: