Forums des Forestiers Algériens
Bienvenue aux Forums des Forestiers Algériens


Le monde des forêts et de l'environnement en Algérie
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Votre soutien morale et matériel assure sans doute la continuité et le développement des forums des forestiers algériens!
أعضاؤنا الكرام ساهموا معنا في دعم و تطوير المنتدى
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Meilleurs posteurs
Zynèb (1445)
LES ESPECES D'OVICAPRINAE D'ALGERIE Vote_lcapLES ESPECES D'OVICAPRINAE D'ALGERIE Voting_barLES ESPECES D'OVICAPRINAE D'ALGERIE Vote_rcap 
FFA (606)
LES ESPECES D'OVICAPRINAE D'ALGERIE Vote_lcapLES ESPECES D'OVICAPRINAE D'ALGERIE Voting_barLES ESPECES D'OVICAPRINAE D'ALGERIE Vote_rcap 
atmoh300 (571)
LES ESPECES D'OVICAPRINAE D'ALGERIE Vote_lcapLES ESPECES D'OVICAPRINAE D'ALGERIE Voting_barLES ESPECES D'OVICAPRINAE D'ALGERIE Vote_rcap 
BATNA (498)
LES ESPECES D'OVICAPRINAE D'ALGERIE Vote_lcapLES ESPECES D'OVICAPRINAE D'ALGERIE Voting_barLES ESPECES D'OVICAPRINAE D'ALGERIE Vote_rcap 
RMR33 (486)
LES ESPECES D'OVICAPRINAE D'ALGERIE Vote_lcapLES ESPECES D'OVICAPRINAE D'ALGERIE Voting_barLES ESPECES D'OVICAPRINAE D'ALGERIE Vote_rcap 
toufik (456)
LES ESPECES D'OVICAPRINAE D'ALGERIE Vote_lcapLES ESPECES D'OVICAPRINAE D'ALGERIE Voting_barLES ESPECES D'OVICAPRINAE D'ALGERIE Vote_rcap 
Ray (448)
LES ESPECES D'OVICAPRINAE D'ALGERIE Vote_lcapLES ESPECES D'OVICAPRINAE D'ALGERIE Voting_barLES ESPECES D'OVICAPRINAE D'ALGERIE Vote_rcap 
abderachid (397)
LES ESPECES D'OVICAPRINAE D'ALGERIE Vote_lcapLES ESPECES D'OVICAPRINAE D'ALGERIE Voting_barLES ESPECES D'OVICAPRINAE D'ALGERIE Vote_rcap 
briki atmane (325)
LES ESPECES D'OVICAPRINAE D'ALGERIE Vote_lcapLES ESPECES D'OVICAPRINAE D'ALGERIE Voting_barLES ESPECES D'OVICAPRINAE D'ALGERIE Vote_rcap 
Mouloud (307)
LES ESPECES D'OVICAPRINAE D'ALGERIE Vote_lcapLES ESPECES D'OVICAPRINAE D'ALGERIE Voting_barLES ESPECES D'OVICAPRINAE D'ALGERIE Vote_rcap 
Les posteurs les plus actifs du mois
Derniers sujets
Mots-clés
1593 1604 algerie 1577 oran Lièvre 1601 conservateur humides entré 1610 1608 1576 1575 chêne 1578 lantana algeria 1605 1585 forestier 1581 1602 1589 foret camara
Août 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 
CalendrierCalendrier
Météo
Météo fournie par DzMeteo.com
Journal Officiel
http://www.joradp.dz/HFR/Index.htm

Partagez
 

 LES ESPECES D'OVICAPRINAE D'ALGERIE

Aller en bas 
AuteurMessage
ÝÇÑÓ
Inspecteur
Inspecteur


Nombre de messages : 177
Age : 34
Localisation : ..........
Occupation : ..............
Humeur : !!!!!!!!!!!!
Réputation : 11
Date d'inscription : 10/06/2008

LES ESPECES D'OVICAPRINAE D'ALGERIE Empty
MessageSujet: LES ESPECES D'OVICAPRINAE D'ALGERIE   LES ESPECES D'OVICAPRINAE D'ALGERIE Icon_minitimeVen 27 Juin 2008 - 1:23

Les espèces d'ovicaprinae d'Algérie




LES POPULATIONS OVINES

LE BERBÈRE.

Considéré comme l’ancêtre du mouton d’Afrique du nord. C’est un animal de petite taille, à laine commune, que l’on rencontre auparavant principalement en Kabylie, et à un degré moindre dans l’Ouarsenis, avec les caractéristique légèrement différentes. Généralement, il peuple les zones montagneuses du Tell jusqu'à l’ouest où il se rapproche pour se confondre avec le BENI-GUIL.
Actuellement, le berbère semble complètement en voie de disparition des régions qui font son berceau. On le rencontre encore dans
l’Oranie
où de plus en plus il fait place au BENI- GUIL.
L’ARABE.


Introduit avec les invasions Hilaliennes, il est de loin le plus important, en terme d’effectif, et est le plus intéressant en terme de productivité. Il peuple les hautes plaines telliennes et les vastes zones de la steppe. Ce type d’ovin haut de pattes et aux membres forts est actuellement en pleine expansion.

LE BARBARIN.

Originaire de Tunisie, on le rencontre dans l’est du pays, dans la parties sud orientales. C’est un mouton à grosse queue peu apprécié qui, de plus en plus, est concurrencé dans son aire de prédilection par le mouton Arabe.

LA RACE OULED- DJELLAL

Le mouton « Ouled-djellal » compose l’ethnie la plus importante des races ovines Algériennes, occupant la majeure partie du pays à l’exception de quelques régions dans le sud ouest et le sud est.
C’est le
véritable mouton de la steppe
, le plus adapté au nomadisme. C’est un ovin entièrement blanc à laine et à queue fines. La laine couvre tout le corps jusqu’au genou et même jusqu’au jarret pour certaines variétés. Le ventre et le dessous du cou sont nus pour une majorité des animaux de cette race.
Sa tête est blanche avec des oreilles pendantes et présente une légère dépression à la base de son nez. Ces cornes spiralées sont de longueur moyenne, sa taille est haute. Sa hauteur est égale à la longueur du tronc.
La forme de son corps est proportionnée, sa taille est haute, sa hauteur est égale à la longueur du tronc. Sa poitrine est légèrement étroite, les côtes et le gigot sont plats. Ses pattes sont longues solides et adaptées à la marche.
La race Ouled-djellal comprend trois variétés :
- Variété Chellalia : C’est le type du mouton plus petit de taille et plus léger.C’est parmi cette variété que l’on classe la race TAADMIT qui est un croisement Ouled Djellal x Mérinos d’Arles, qui est créée pour la production de la laine. Il est, aussi, intéressant de citer la variété Zâarez
utilisée à cette fin.
-Variété lourde (Hodnia)
:Ce mouton est plus recherché par les éleveurs à cause de son poids corporel. Cet ovin est de forme bien proportionnée, taille élevée, couleur paille claire ou blanche. La laine couvre tout le corps jusqu’aux jarrets.
-Variété Djellalia : Mouton longiligne, haut sur pattes, adapté au grand nomadisme. Il produit une laine blanche, fine et jarreuse. Le ventre et le dessus du cou sont nus pour une majorité des bêtes de cette variété.


LA RACE HAMRA.

C’est un animal à peau brune avec des muqueuses noires. La tête et les pattes sont bruns rouge foncé presque noir. La laine est blanche avec du jarre volant brun roux . Présence de cornes moyennes et spiralées.
L’aire de répartition de cette race est située dans le
sud-ouest ,elle est rencontrée également au niveau du piémont de l’atlas saharien. Elle couvre aussi le haut atlas Marocain
chez les tribus des BENI-IGUIL d’où elle tire son nom.
On la considère comme
la meilleure race à viande
en Algérie en raison de la finesse de son ossature et de la rondeur de ses lignes. C’est une race très résistante au froid et aux vents glacés des steppes de l’Oranie. Trois variétés composent cette race :
- Le type d’El-bayadh, Mecheria
à couleur acajou foncé.
- Le type d’El-arricha
, à couleur presque noire, c’est le type le plus performant, le type même de la race.
- Le type de Malakou du chott chergui, à couleur acajou clair.


LA RACE REMBI

Se distingue des deux dernières races par une couleur de la tête et des membres qui varient entre le fauve rouge et l’acajou ,mais la laine est blanche, présence de cornes massives et spiralées.
L’aire de répartition de cette race est comprise entre
le chott El-Gharbi à l’ouest et l’Oued-touil à l’est, on peut le retrouver au nord jusqu’au piémont du massif de l’Ouarsenis
.
LA RACE BERBERE


C’est une race des montagnes du tell, elle est présente tout le long des chaînes de l’atlas tellien. Elle est petite de taille avec une toison de laine mécheuse, blanche et brillante dite aussi Azoulai. Il existe quelque spécimens tachetés de noir. Les cornes sont présentes chez les deux sexes, elles sont petites et spiralées.
LA RACE D’MEN


Il parait morphologiquement défectueux avec un squelette très fin à côtes plates . De petit format, il semble tiré en arrière. La toison est généralement peu étendue. Le ventre, la poitrine et les pattes sont dépourvus de laine. Les cornes sont absentes, parfois des ébauches peuvent apparaître chez le mâle, mais qui finissent par tomber. L’absence de cornage est un caractère constant chez les deux sexes. La queue est fine et longue à bout blanc. La très grande hétérogénéité morphologique de la D’MEN, laisse apparaître trois types de populations :
- Type noir acajou, le plus répandu et apprécié.
- Type brun.
- Type blanc.

Les trois types présentent des queues noires à bout blanc et des caractères de productivité ne signalant aucune différence significative.
Cette race saharienne est répandue dans
les oasis du sud ouest Algérien : Gourara, Touat, Tidikelt et va jusqu'à El-Goléa à l’est et se prolonge dans les zones désertiques au sud de Bechar sous le nom de race de TAFILALET, ou D’MEN.
La race très bien implantée au Maroc, c’est là qu’elle est la plus étudiée et bien préservée.


LA RACE BARBARINE

C’est un animal de bonne conformation, de couleur blanche ,sauf la tête et les pattes qui peuvent être bruns ou noirs .La toison est fournie. Les cornes sont développées chez le mâle et absentes chez la femelle. La queue est grasse, d’ou l’appellation de mouton à queue grasse ou mouton de Oued-Souf.
Son aire de répartition est limitée à
l’est Algérien par l’erg oriental à l’est de l’oued Rhigh et dans les régions avoisinantes de la frontière Tunisienne. Cette race est remarquablement adaptée au désert de sable et aux grandes chaleurs estivales.


LA RACE SIDAHOU (= TARGUI).

C’est la seule race Algérienne dépourvue de laine, mais à corps couvert de poils, la queue étant longue et fine. Cette race se trouve dans le grand Sahara Algérien allant de Bechar et passant par Adrar jusqu'à Djanet. On qualifie cette race de résistante au climat saharien et aux grandes marches. C'est ainsi qu’elle est la seule race qui peut pâturer les étendues du grand sahara.
LES POPULATIONS CAPRINES


L’ARABIA
La plus dominante de ces populations est la chèvre Arabe dite population Arabo-maghrébine
Elle se localise en
zone steppique ou semi steppique
et présente un format peu développé, brun foncé et dépourvue de cornes.
Au niveau du phénotype elle manifeste des caractères plus homogènes : Robe noire à long poils, pattes blanches au dessus du genoux, raies blanches et fauves sur le visage, tâches blanches à l’arrière des cuisses.
Cet animal est parfaitement adapté aux contraintes des parcours et semble posséder de bonnes aptitudes de reproduction. La chèvre est principalement élevée pour la viande de chevreaux même si son lait, produit en faible quantité, représente un intérêt indéniable. Elle est aussi saisonnée.


La MAKATIA
Aux
caractères assez hétérogènes, robe polychrome aux poils courts, oreilles tombantes, elle semble être le produit de multiples croisements réalisés à partir de races méditérannéennes. Elle est peu résistante sur parcours et son intérêt réside dans sa production laitière et son adaptation à l’environnement. Ces animaux sont également saisonnés.

La CHEVRE DU M’ZAB
Elle se retrouve surtout dans
le sud et serait un noyau de la Ombrine qui est une bonne laitière et très fertile. Cette race est très appréciée dans l’est méditerranéen pour ses capacités laitières et fait partie du rameau Nubio-Syrien.


La CHEVRE KABYLE (Naine de Kabylie).
C’est une chèvre autochtone qui peuple les massifs montagneux de la Kabylie et de
l’ Aurès. Elle est robuste et massive, de petite taille, de couleur noirâtre ou blanchâtre avec de longs poils, c’est une mauvaise laitière qui est appréciée pour sa viande.
Revenir en haut Aller en bas
FFA
Adminstrateur Général


Nombre de messages : 606
Age : 49
Localisation : Algérie
Réputation : 18
Date d'inscription : 17/04/2008

LES ESPECES D'OVICAPRINAE D'ALGERIE Empty
MessageSujet: Re: LES ESPECES D'OVICAPRINAE D'ALGERIE   LES ESPECES D'OVICAPRINAE D'ALGERIE Icon_minitimeVen 27 Juin 2008 - 1:35

Marci mon collègue pour les inforlations
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forestiersalgeriens.net
 
LES ESPECES D'OVICAPRINAE D'ALGERIE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES VARIETES DE L'ATRIPLEX EN ALGERIE
» LES DIFFERENTS SECTEURS PHYTOGEOGRAPHIQUE DE L`ALGERIE
» Fleur de Peau : Astilboide ou pétasite
» Jolies choses dans le jardin, Clivia et autres
» Stewartia, débourement très précoce

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums des Forestiers Algériens :: La Flore et La Faune :: Le Monde des Animaux :: Les mammifères-
Sauter vers: