Forums des Forestiers Algériens
Bienvenue aux Forums des Forestiers Algériens


Le monde des forêts et de l'environnement en Algérie
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Votre soutien morale et matériel assure sans doute la continuité et le développement des forums des forestiers algériens!
أعضاؤنا الكرام ساهموا معنا في دعم و تطوير المنتدى
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Meilleurs posteurs
Zynèb (1445)
 
FFA (606)
 
atmoh300 (571)
 
BATNA (498)
 
RMR33 (486)
 
toufik (456)
 
Ray (448)
 
abderachid (397)
 
briki atmane (325)
 
Mouloud (307)
 
Les posteurs les plus actifs du mois
Derniers sujets
Mots-clés
humides FORETS ENTREPRISES
Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
CalendrierCalendrier
Météo
Météo fournie par DzMeteo.com
Journal Officiel
http://www.joradp.dz/HFR/Index.htm

Partagez | 
 

 Juniperus thurifera des Aurès

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
briki atmane
Capitaine
Capitaine
avatar

Nombre de messages : 325
Age : 59
Localisation : BATNA ALGERIE
Occupation : chef service faune et flore
Humeur : syndicaliste
Réputation : 55
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Juniperus thurifera des Aurès   Mer 18 Mai 2011 - 13:59










Revenir en haut Aller en bas
atmoh300
Commandant
Commandant


Nombre de messages : 571
Age : 42
Localisation : Sétif
Occupation : Ins Principal
Humeur : Bonne
Réputation : 23
Date d'inscription : 12/06/2009

MessageSujet: Re: Juniperus thurifera des Aurès   Jeu 19 Mai 2011 - 19:26

merci ya si briki
surtout pour les belles photos
Revenir en haut Aller en bas
TOUIRI
Inspecteur
Inspecteur
avatar

Nombre de messages : 198
Age : 33
Localisation : Chlef
Occupation : ERGR
Réputation : 4
Date d'inscription : 02/07/2008

MessageSujet: Re: Juniperus thurifera des Aurès   Jeu 19 Mai 2011 - 19:34

merci pour le partage Mr Briki
Revenir en haut Aller en bas
tachta
Inspecteur
Inspecteur


Nombre de messages : 194
Age : 52
Localisation : algerie
Occupation : forestier
Humeur : protecteur non protegé
Réputation : -11
Date d'inscription : 27/10/2010

MessageSujet: Re: Juniperus thurifera des Aurès   Ven 20 Mai 2011 - 14:10

Titre du document / Document title
Sur les affinités biosystématiques et phytoécologiques de Juniperus thurifera L. et de Juniperus excelsa Bieb. = On the biosystematical and phytoecological affinities of Juniperus thurifera L. and Juniperus excelsa Bieb.
Auteur(s) / Author(s)
BARBERO M. (1) ; LEBRETON P. (2) ; QUEZEL P. (1) ;
Affiliation(s) du ou des auteurs / Author(s) Affiliation(s)
(1) Fac sci. Saint-Jérôme, inst. méditerranéen écologie paléoécologie, lab. botanique écologie méditerranéenne, 13397 Marseille, FRANCE
(2) Univ. Claude Bernard, lab. biochimie végétale, 69622 Villeurbanne, FRANCE
Résumé / Abstract
Classées dans deux sections voisines mais distinctes du sous-genre Sabina (integrae Gaussen sensu), les deux espèces Juniperus thurifera L. et Juniperus excelsa Bieb. présentent un ensemble de caractères morphologiques, biométriques, écologiques et biochimiques les rapprochant bien plus qu'ils ne les opposent. Le Genévrier thurifère et le Genévrier élevé jouent des rôles homologues dans la constitution du paysage, surtout à l'étage oro-méditerranéen; la cohabitation avec d'autres Genévriers est fréquente, de même qu'avec le Cèdre au Maghreb (Atlas) et en Turquie (Taurus). Les galbules - de taille, de forme et de couleur comparables - contiennent en moyenne 4,8 graines (3 origines de Turquie) chez J. excelsa, contre 3,0 en Europe occidentale et 1,3 au Maghreb chez J. thurifera, réalisant ainsi un continuum d'un bout à l'autre de la Méditerranée. Les graines du Genévrier élevé sont toutefois plus légères, non seulement comme unités, mais aussi comme contenu absolu et relatif des galbules. Du point de vue proanthocyanique, un large polymorphisme de la prodelphinidine est observé chez les deux taxons, entre et à l'intérieur des origines considérées comme populations. Un même modèle chimiogénétique permet de reconnaître 3 phénotypes (conformément à la loi de Hardy-Weinberg), délimités par les valeurs 20 et 30 % de la teneur relative en prodelphinidine; à cet égard, J. thurifera englobe J. excelsa. Il semble donc légitime: - de transférer de la section IX Sabina (= Chinensioides Gaussen), le taxon J. thurifera dans la section VIII Excelsioides Gaussen, où ses affinités avec J. excelsa seront ainsi mieux reconnues; - de considérer ces deux espèces affines comme des vicariants écogéographiques et syntaxonomiques méditerranéens respectivement occidental et oriental, dérivant d'une hypothétique souche commune présentant les caractères primitifs suivants: nombre de graines (légères) par galbule élevé (> 5); teneur relative en prodelphinidine élevée (> 30 %); corrélativement, fréquence allélique élevée du gène «prodelphinidine forte» (> 0,5).
Revue / Journal Title
Ecologia mediterranea ISSN 0153-8756 CODEN EMEDDQ
Source / Source
1994, vol. 20, no3-4, pp. 21-37 (1 p.1/4)
Langue / Language
Français
Revue : Anglais
Editeur / Publisher
Ecologia Mediterranea, Aix-en-Provence, FRANCE (1975) (Revue)
Revenir en haut Aller en bas
tachta
Inspecteur
Inspecteur


Nombre de messages : 194
Age : 52
Localisation : algerie
Occupation : forestier
Humeur : protecteur non protegé
Réputation : -11
Date d'inscription : 27/10/2010

MessageSujet: Re: Juniperus thurifera des Aurès   Ven 20 Mai 2011 - 14:12

Titre du document / Document title
Les arthropodes liés aux galbules et aux graines du genévrier thurifère, Juniperus thurifera L., dans les Atlas marocains = The arthropods related to cones and seeds of incense-juniper, Juniperus thurifera L., in Atlas mountains of Morocco
Auteur(s) / Author(s)
EL ALAOUI EL FELS M. A. (1) ; ROQUES A. (2) ; BOUMEZZOUGH A. (3) ;
Affiliation(s) du ou des auteurs / Author(s) Affiliation(s)
(1) Université Ibnou Zohr, Faculté des Sciences, Dépt. Biologie, Laboratoire d'Agroforesterie, B.P. 28/S, Agadir, MAROC
(2) INRA, Zoologie Forestière, Ardon 45160 Olivet, FRANCE
(3) Université Cadi Ayyad, Faculté des Sciences Semlalia, Laboratoire d'Ecologie Animale Terrestre, B.P. S/15, 40001 Marrakech, MAROC
Résumé / Abstract
La colonisation des galbules et des graines de genévrier thurifère (Juniperus thurifera L.) par les arthropodes a été étudiée dans six peuplements du Haut-Atlas et dans sept peuplements du Moyen-Atlas. Dix-sept espèces, incluant six espèces phytophages principales, ont été identifiées. Une étroite coïncidence phénologique entre le développement des galbules et l'attaque des insectes a été observée. Les fluctuations annuelles de la production de galbules se traduisent également par des variations annuelles de taux d'attaque. Cependant, le pourcentage global de galbules attaqués est généralement supérieur à 50 %. Le taux d'attaque augmente du bas vers le haut de l'arbre, mais l'orientation du galbule sur l'arbre ne semble pas avoir d'influence sur l'attaque. Des différences de dégâts dus aux ravageurs ont été observées entre les différentes stations du Moyen et Haut-Atlas. A Tizrag (Haut-Atlas), on a estimé que le nombre de graines par galbule est égal en moyenne à 1,1 avant attaque des ravageurs mais, après attaque, le nombre moyen de graines pleines tombant au sol par galbule n'est plus que de 0,13. Sur ce site, le nombre moyen de graines pleines disséminées par arbre a été évalué à 3382 à partir d'un nombre potentiel de 24454 avant dégâts, soit une diminution de 86,2 % du nombre de graines susceptibles de donner naissance à des plantules.
Revue / Journal Title
Ecologia mediterranea ISSN 0153-8756 CODEN EMEDDQ
Source / Source
1999, vol. 25, no1, pp. 95-110 (1 p.1/4)
Langue / Language
Français
Revue : Anglais
Editeur / Publisher
Ecologia Mediterranea, Aix-en-Provence, FRANCE (1975) (Revue)
Revenir en haut Aller en bas
tachta
Inspecteur
Inspecteur


Nombre de messages : 194
Age : 52
Localisation : algerie
Occupation : forestier
Humeur : protecteur non protegé
Réputation : -11
Date d'inscription : 27/10/2010

MessageSujet: Re: Juniperus thurifera des Aurès   Ven 3 Juin 2011 - 14:19

pour vous Mr othemen brik
THE INFLUENCE OF ITS GEOGRAPHY ON THE PEOPLE OF THE AURES MASSIF, ALGERIA

M. W. Hilton-Simpson

The Geographical Journal, Vol. 59, No. 1. (Jan., 1922), pp. 19-34.

-I -
Le présent document ne peut prétendre à être plus qu'une tentative d'attirer l'attention sur l'influence de la géographie du massif sur ses habitants berbères Shawiya dans la préservation des mœurs et coutumes, les arts et l'artisanat, dont beaucoup ont disparu dans d'autres régions plus accessibles d'Afrique du Nord. Afin de réaliser comment une telle influence conservatrice a été exercé par le pays sur ses habitants, nous devons appeler à l'esprit les frontières du massif et la géographie de ses vallées, avant de procéder à l'examen de quelques exemples des traces d'une ancienne culture qui se trouvent parmi les Shawiya aujourd'hui.

Les limites de l'Aurès sont clairement définis. Sa frontière nord, qui le sépare du plateau de haut niveau, quelque 2800 pieds au-dessus de la mer, sur laquelle se dressent les ruines du camp romain de Lambessa et la ville de Timgad, se compose d'une barrière de fortes pentes boisées qui mènent à la crête de Mahmel, 7620 pieds, et les pics d'Ish-mul, 6800 pieds, et Shelya, 7630 pieds(~ 2400m) d'altitude, où les montagnes sont couvertes de neige pendant une grande partie de l'année. Cette frontière constitue la limite du pays Shawiya avec une excellente ligne de défense dans le nord, d'ouest en est, entre les villes modernes de Batna et Khenshela sur le plateau.

Le mur sud de l'Aurès, les roches stériles avec vue sur le Sahara, dont la coloration magnifique au coucher du soleil ravit l'oeil du visiteur à Biskra, offre peu d'espoir de succès à un envahisseur venant du désert, pour les cours d'eau s'écoulant du haut des crêtes septentrionales des collines pour se perdre dans le Sahara émergent du massif à travers des gorges étroites, bordées de falaises abruptes, de leurs eaux susceptibles d'augmenter dans des inondations soudaines lorsque la pluie est tombée ou la neige a fondu sur le bassin versant, et les passages qui tracent le lit du fleuve sont étroits, escarpés, et facilement défendable. Des environs de Biskra à l'ouest, puis, jusqu'à l'oasis de Sidi Naji Khanqa dans le sud-est du massif, la région est bien protégée par ses limites géographiques du sud du pays.

De l'oasis de Sidi Naji Khanqa la crête nu des Monts de Cherchar s'étend vers le nord-est vers le plateau à l'est de Khenshela, atteignant une altitude au-dessus du niveau marin de 5870 pieds, et formant un bastion puissant pour garder le massif des incursions des tribus nomades, les Berbères eux-mêmes, qui errent dans le pays à l'est de l'Aurès.



La frontière ouest du massif, sous lequel s'exécute maintenant le chemin de fer de Batna à Biskra, si, comme vu du train, elle semblent moins clairement définies que les autres frontières de l'Aurès, est en réalité robuste pour bloquer un ennemi venant de l'ouest; ses parois rocheuses sont pénétrés par un défilé, très profond par ailleurs, celui qui mène vers l'est jusqu'à la vallée de Bou-Zina dans les collines à partir d'un point situé près de la voie ferrée à Ma'afa.
Revenir en haut Aller en bas
briki atmane
Capitaine
Capitaine
avatar

Nombre de messages : 325
Age : 59
Localisation : BATNA ALGERIE
Occupation : chef service faune et flore
Humeur : syndicaliste
Réputation : 55
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Juniperus thurifera des Aurès   Jeu 16 Juin 2011 - 20:47

Merci cher collegue pour ce précieux cadeau.Actuellement je suis en train de recenser tous les circuits touristiques des Aures pour les mettre entre les mains des forestiers afin de les inviter a decouvrir la beauté et l'histoire de notre contrée.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Juniperus thurifera des Aurès   

Revenir en haut Aller en bas
 
Juniperus thurifera des Aurès
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Juniperus thurifera des Aurès
» ligaturer un juniperus
» juniperus chinensis
» Juniperus media pfitzeriana aurea
» Juniperus sabina 'buffalo'

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums des Forestiers Algériens :: La Flore et La Faune :: Le Monde Des Végétaux :: Arbres forestiers et d'ornement-
Sauter vers: