Forums des Forestiers Algériens
Bienvenue aux Forums des Forestiers Algériens


Le monde des forêts et de l'environnement en Algérie
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Votre soutien morale et matériel assure sans doute la continuité et le développement des forums des forestiers algériens!
أعضاؤنا الكرام ساهموا معنا في دعم و تطوير المنتدى
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Meilleurs posteurs
Zynèb (1445)
 
FFA (606)
 
atmoh300 (571)
 
BATNA (498)
 
RMR33 (486)
 
toufik (456)
 
Ray (448)
 
abderachid (397)
 
briki atmane (325)
 
Mouloud (307)
 
Les posteurs les plus actifs du mois
Derniers sujets
Mots-clés
humides FORETS ENTREPRISES
Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
CalendrierCalendrier
Météo
Météo fournie par DzMeteo.com
Journal Officiel
http://www.joradp.dz/HFR/Index.htm

Partagez | 
 

 Forêt de Bissa : un vrai sanctuaire écologique _ Chlef

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Forêt de Bissa : un vrai sanctuaire écologique _ Chlef   Lun 2 Nov 2009 - 18:46

Forêt de Bissa : un vrai sanctuaire écologique





Comme toutes les subéraies de Méditerranée, la forêt de chêne-liège de Bissa, abrite de précieuses espèces animales ou végétales. En attendant que le site soit classé réserve naturelle, profitez-en pour découvrir un patrimoine précieux pour la population et l’équilibre écologique.


La forêt de chêne-liège de Bissa, à 45 km au nord-est de Chlef, est sans doute l’un plus beaux sites naturels du pays. Surplombant la mer, elle s’étend sur une superficie de presque 1500 hectares composés en grande partie de chêne-liège, de chênes verts et de chênes zéen. Un trésor de la nature qui pourrait bientôt être classé réserve protégée. Un projet est actuellement en préparation au ministère de l’Aménagement du territoire. Un fichier sur le patrimoine animal et végétal a déjà été transmis par la direction de la conservation des forêts à celle de l’environnement de la wilaya. Son classement en parc naturel est un préalable au lancement des aménagements. Car pour l’instant, il n’existe aucune signalisation pour les randonneurs, ni tables de pique-nique. En vous promenant sur les sentiers, vous découvrirez un riche sous-bois d’essences méditerranéennes, d’espèces aromatiques et médicinales, telles que l’astragale de Montpellier, amatrice des sols calcaires de colline et moyenne montagne, l’odorant daphné garou, l’arbousier commun, le merisier, la bruyère, la scille maritime et l’incontournable lavande. Il vous sera tout aussi possible, au détour d’un chemin, de croiser une furtive genette, ou un pacifique hérisson d’Afrique du nord.

Dans la forêt de Bissa vivent même la hyène sauvage et le chacal commun. Mais vous y trouverez plus sûrement des renards roux, des sangliers, des lièvres et des lapins, comme des perdrix et des cailles des blés. Tout ce patrimoine cynégétique a fait l’objet ces dernières années d’une vaste opération de reconstitution et de protection de la part des services de la conservation des forêts de la wilaya de Chlef.

Depuis 2005, pas moins de 4 000 faisans ont été introduits dans le parc avec le concours du centre cynégétique de Zéralda. Pour rappel, cette espèce avait totalement disparu du paysage local en raison des problèmes sécuritaires qu’a connus la région durant la décennie noire.

Avec le retour de la paix, le parc est devenu un lieu de promenade et de pique-nique, en particulier pour les habitants de la partie nord-est de la wilaya. Il a accueilli aussi des étudiants, des élèves et des personnes handicapées dans le cadre d’un programme d’excursions organisées par l’Université Hassiba Benbouali et les directions de l’Education et de l’action sociale. « La plupart ont été fascinés par le paysage et ont prévu d’y revenir », affirme un responsable de la conservation des forêts.

La subéraie, un rempart contre l’érosion

Les suberaies (forêts de chêne-liège) méditerranéennes appartiennent à l’un des patrimoines végétaux les plus riches du monde après les Andes tropicales (jusqu’à 135 espèces par m2). Les chênes-liège jouent naturellement un rôle de rempart contre l’érosion, la désertification et les incendies qui sévissent régulièrement en région méditerranéenne. Les subéraies sont aussi d’excellents puits de carbone : 1,3 hectare de forêt permettant de produire une tonne de bouchons de liège, absorbe deux tonnes de CO2 en un an. Pourtant, elles pourraient être menacées par l’urbanisation et l’abandon d’un mode de gestion durable -le mode de prélèvement traditionnel du liège ne détruit pas l’arbre, mais garantit au contraire, le renouvellement de cette ressource forestière, car le liège se régénère naturellement. 100 000 personnes vivent du liège via la filière bouchons de liège sur le pourtour méditerranéen, du Portugal à l’Algérie. Véritables sanctuaires écologiques, elles abritent une faune et une flore d’exception dont plusieurs espèces en voie d’extinction.


El-Watan édition du 30/10/2009.
Par [url=mailto://]Yechkour A.[/url]

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Forêt de Bissa : un vrai sanctuaire écologique _ Chlef   Lun 2 Nov 2009 - 18:57

Environnement : Le parc naturel en attente de classement





La forêt de Bissa, à 45 km au nord-est de Chlef, l’un des plus beaux sites naturels du pays, attend son classement en parc naturel, malgré tous les atouts dont elle dispose.


Elle est accessible aussi bien de la route du littoral reliant Ténès à Beni Haoua que des sièges des communes de Sidi Akkacha et de Zeboudja.
Surplombant la mer, elle s’étend sur une superficie domaniale de 1478 hectares composées en grande partie de chênes-lièges, de chênes verts et de chênes zen. Le sous-bois est constitué, quant à lui, d’espèces aromatiques et médicinales, telles que l’Astragale de Montpellier, le Daphné Garou, l’Arbousier Commun, le Cerisier ou Merisier sauvage, la Bruyère, l’Arborisante, la Scille maritime et la Lavande. Pour ce qui est des animaux, la forêt est peuplée notamment du faisan, de l’hyène sauvage, la genette, le porc-épic, le hérisson d’Afrique du nord, le
chacal commun, le renard roux, le sanglier, le lièvre brun, le lapin de garenne, le furet, la perdrix, la caille des chaumes et la tourterelle.


Tout ce patrimoine cynégétique a fait l’objet, ces dernières années, d’une vaste opération de reconstitution et de protection de la part des services de la Conservation des forêts de la wilaya de Chlef. A titre d’exemple, depuis 2005, il y a eu pas moins de 4 000 faisans introduits dans ce parc avec le concours du centre cynégétique de Zéralda. Avec le retour de la paix, le parc est devenu un lieu de promenade et de pique-nique par excellence, en particulier pour les habitants de la partie nord-est de la wilaya. Il a accueilli aussi des étudiants, des élèves et des personnes handicapées dans le cadre d’un programme d’excursions organisées par l’université « Hassiba-Benbouali » et les directions de l’éducation et de l’action sociale. Pratiquement, tous les participants sont revenus émerveillés par la beauté du site et les espèces animales et végétales qui y vivent. Le fichier sur le patrimoine animal et végétal s’y trouvant a déjà été transmis par la direction de la Conservation des forêts à celle de l’Environnement de la wilaya. Signalons que la forêt de Bissa sert aussi d’activité socioéconomique importante à travers l’exploitation des surfaces de chênes-lièges tous les 12 ans, au lieu de 9 ans auparavant.

El-Watan édition du 19/10/2009.Par A. Yechkour
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Forêt de Bissa : un vrai sanctuaire écologique _ Chlef   Lun 2 Nov 2009 - 18:58

j'aimerai bien visiter l'endroit
Revenir en haut Aller en bas
TOUIRI
Inspecteur
Inspecteur
avatar

Nombre de messages : 198
Age : 33
Localisation : Chlef
Occupation : ERGR
Réputation : 4
Date d'inscription : 02/07/2008

MessageSujet: Re: Forêt de Bissa : un vrai sanctuaire écologique _ Chlef   Dim 26 Déc 2010 - 10:46

merci pour l'article
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Forêt de Bissa : un vrai sanctuaire écologique _ Chlef   Dim 26 Déc 2010 - 20:53

PAS DE QUOI ET AU PLAISIR Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Forêt de Bissa : un vrai sanctuaire écologique _ Chlef   

Revenir en haut Aller en bas
 
Forêt de Bissa : un vrai sanctuaire écologique _ Chlef
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Gambie, un vrai petit paradis
» Peinture 100% écologique ( marques )
» Un vrai télescope
» Nettoyant écologique
» Balade dans le Berry le 6 décembre en forêt d'Allogny

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums des Forestiers Algériens :: La Flore et La Faune :: Le Monde Des Végétaux :: Arbres forestiers et d'ornement-
Sauter vers: