Forums des Forestiers Algériens
Bienvenue aux Forums des Forestiers Algériens


Le monde des forêts et de l'environnement en Algérie
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Votre soutien morale et matériel assure sans doute la continuité et le développement des forums des forestiers algériens!
أعضاؤنا الكرام ساهموا معنا في دعم و تطوير المنتدى
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Meilleurs posteurs
Zynèb (1445)
 
FFA (606)
 
atmoh300 (571)
 
BATNA (498)
 
RMR33 (486)
 
toufik (456)
 
Ray (448)
 
abderachid (397)
 
briki atmane (325)
 
Mouloud (307)
 
Les posteurs les plus actifs du mois
Derniers sujets
Mots-clés
conservateur principale Salaire
Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      
CalendrierCalendrier
Météo
Météo fournie par DzMeteo.com
Journal Officiel
http://www.joradp.dz/HFR/Index.htm

Partagez | 
 

 Journaliste à saluer par le SNFA pour avoir décrit le MENSONGE de Ben Aïssa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ray
Capitaine
Capitaine
avatar

Nombre de messages : 448
Age : 50
Localisation : Constantine
Occupation : Fonctionnaire
Humeur : Robin des bois
Réputation : 58
Date d'inscription : 28/10/2010

MessageSujet: Journaliste à saluer par le SNFA pour avoir décrit le MENSONGE de Ben Aïssa   Jeu 6 Sep 2012 - 17:53

Citation :
بن عيسى يحمّل السكان المسؤولية ويؤكد وجود تحقيقات
بارونات الفلاحة متهمون بحرق الغابات لصرف ميزانيات ضخمة
2012.08.28


تشير معلومات بحوزة ”الفجر” أن بعض حرائق الغابات التي ضربت أكثر من 15 ولاية في الآونة الأخيرة، يقف وراءها بارونات قطاع الفلاحة منها مديريات الغابات لصرف ميزانية ضخمة تتجاوز 8 ملايير سنتيم والحصول على دعم جديد قبل نهاية السنة، وفي الملف اكتفى رشيد بن عيسى وزير الفلاحة بالتأكيد أن لجنة وزارية مختصة تحقق في الأمر.

وتشير ذات المعلومات إلى أن عددا من الحرائق التي اندلعت في 15 ولاية عبر الوطن في الآونة الأخيرة على مدار أكثر من شهرين ونصف الشهر وأدت إلى موجة حر بالجزائر لم يسبق لها مثل، حيث تجاوزت لأول مرة درجة 40 في مناطق ساحلية، تقف وراءها بارونات من قطاع الفلاحة في مقدمتها مديرية الغابات وذلك لصرف ميزانية ضخمة في إطار حملة إعادة التشجير وتهيئة الغطاء النباتي واستصلاح الأراضي وكذا الحصول على دعم مالي جديد، وهي المعلومات التي تحقق فيها المصالح المعنية حسب مصادر ”الفجر”.

وفي الملف استبعد رشيد بن عيسى وزير الفلاحة والتنمية الريفية، في اتصال هاتفي لـ”الفجر”، أمس، أن تكون هذه الفرضيات سببا في اندلاع الكثير من حرائق الغابات، لكنه أقر بوجود بعض حرائق الغابات تسبب فيها سكان المناطق المجاورة لها وهو ما توصلت إليه بعض نتائج التحقيقات الأولية ولائيا، وكشف وزير الفلاحة والتنمية الريفية في ذات السياق أن كل حرائق الغابات التي اندلعت منذ بداية جوان تحقق فيها لجنة وزارية مختصة مكونة من مصالح وزارة الفلاحة ووزارة الداخلية والجماعات المحلية من خلال مصالح الولاية ومديرية الحماية المدنية، حسب بن عيسى، الذي أكد أيضا أن الحرائق تسببت في خسائر معتبرة في القطاع الفلاحي وهي الخسائر التي يعلن عن قيمتها الإجمالية لاحقا.

جدير بالذكر أن الرأي العام وسكان العديد من المناطق وجهوا اتهامات لمصالح الأمن المشتركة بحرق الغطاء الغابي لضرورة أمنهم حسبهم، كما يشار إلى أن الحرائق أتلفت أكثر من 30 ألف هكتار من الغطاء الغابي حسب حصيلة أولية للحماية المدنية التي سخرت 150 ألف رجل إطفاء للتحكم في الوضع.

رشيد. ح


http://www.presse-dz.com/info-algerie/24098-les-mains-noires-omerta.html

Les forestiers appellent à un sursaut d’indignation contre la politique de la terre brûlée…
Les «mains noires»: OMERTA

Le communiqué des forestiers a failli passer inaperçu. Les mains noires de la mafia, incendiaires cette fois, ont failli, en maquillant le crime, réussir la perfection.

02 Septembre 2012, Le Jeune Indépendant
C’était un été pyromane que nous avons vécu, disaient les chiffres de l’Etat, impliquant de fait la nature dans l’affaire. Dans les affaires… Allah ghaleb, aucun service d’ordre, aucun service de répression et aucun appareil de l’Etat ne peut demander des comptes aux volontés de Dieu et rappeler à l’ordre Sa nature… L’Etat reste impuissant devant Dieu.

Mais le tempérament humain oublie vite que si vraiment l’horreur existe dans la vie, dans une quelconque nature, elle est bel et bien humaine. Elle est argent et affaires. Elle est hogra et course vers le pouvoir et vers les influences. Elle est injustice.

Destruction… C’est tout le sens de l’omerta qui a habillé le communiqué des forestiers. En charge de l’espace forestier, les services du ministère de l’Agriculture, à leur tête le ministre, ont observé un silence de mort concernant le sujet. Il faut peutêtre penser que le ministre et ses services sont plutôt très occupés par le «blé». Au sens propre ou au sens figuré, le «blé» est une sécurité contre la famine.

C’est aussi une belle infamie pour les services de M. Benaïssa qui, en l’espace d’un mois, alors que les médias manquent de matières, nous ressortent le grand mensonge de l’autosuffisance en blé et celui des forêts. Diversion ? Mensonge ? Camouflage ? A l’heure actuelle, personne ne peut deviner les intentions du mensonge de ces services, les raisons du maquillage des chiffres…

La seule chose que les Algériens peuvent aisément deviner est que ces services, par leur comportement laxiste ou complice –peut-être les deux à la fois — ont prouvé que l’Etat manque vraiment de gouvernement, de ministres et de responsables qui veillent sur l’intérêt de la Nation et sa sécurité.

Sécurité ? On voit d’ores et déjà le pari : envoyer la police nationale, comme l’a déléguée à sa place M. Benbada, frapper sur les tables de l’informel, éteindre le feu et couper toutes ces mains noircies… de farces. Sera-t-elle assez puissante devant les nouveaux «dieux» des ténèbres ?

S. M.f


VOUS AVEZ DEVANT VOUS LA DÉCLARATION INTÉGRALE DE LA FÉDÉRATION DES FORÊTS

Le secrétariat exécutif réuni en session extraordinaire le mardi 28 août 2012 a adopté à l’unanimité la déclaration dont la teneur est telle que ci-après :

Le secrétariat exécutif fédéral condamne énergiquement et dénonce fermement le recours à la destruction massive et irréfléchie du patrimoine forestier national, déjà précaire et gravement fragilisé et dont les conséquences catastrophiques sur les plans écologique, environnemental, social et économique seraient lourdement ressenties sur des dizaines d’années.

Le secrétariat exécutif rend un vibrant hommage particulièrement aux agents des forêts et de la Protection civile pour leur engagement et leur lutte acharnée dans les plus pires des conditions afin de venir à bout des incendies criminels, et s’incline devant la mémoire des agents décédés dans l’accomplissement de leur noble mission au service de la nation et souhaite un prompt rétablissement aux agents blessés et à toutes les victimes de cette catastrophe.

Les sources d’information concordantes font état de mises à feu délibérées, simultanées, planifiées dans le temps et l’espace, à travers le choix des zones de départ de feu, pratiquement inaccessibles aux premières interventions, favorisés par des pics caniculaires et des conditions favorables garantissant une propagation vertigineuse de plusieurs fronts d’incendies à la fois, d’une rare violence et constituant des vagues de feux dévastatrices. Les dégâts occasionnés par ces phénomènes de mise à feu sont très importants et il se pourrait qu’ils dépassent largement le seuil provisoire des 100 000 hectares de couverture végétale.

Et des milliers d’espèces de faune sauvage, dont une partie réputée hautement protégée, des milliers d’arbres fruitiers, des centaines de ruches et de parties importantes des parcs nationaux considérés comme réserves protégées caractérisées par la richesse et la diversité de leur potentiel faunistique et floristique sont décimés, ce qui conduit a prononcer l’état de désastre écologique à grande échelle et de considérer, par ailleurs, le patrimoine forestier national sinistré, risquant l’extermination irréversible, à travers le profond déséquilibre causé par l’éradication d’une partie très importante de sa biodiversité.

Les grands déséquilibres qui affecteront le milieu naturel auront des conséquences d’une extrême gravité qui se caractérisent notamment par la réduction des activités agricoles, les torrentialités, les inondations, les envasements de barrages et la détérioration de voies de communication, la désertification galopante et, corrélativement, la paupérisation des communautés paysannes poussant inexorablement à des mouvements d’exode de masse vers les agglomérations urbaines.

Majoritairement, ces incendies de forêts sont l’oeuvre de la main de l’homme et des températures extrêmes. La pollution de l’air, les phénomènes de réchauffement sont provoqués et amplifiés par ces mégabrasiers et seules des enquêtes sérieusement menées pourraient situer les responsabilités des uns et des autres.

Il s’agit d’actes d’une extrême gravité visant délibérément la destruction du patrimoine national naturel, à commencer par l’état d’abandon et la non-gestion rigoureuse du patrimoine forestier, l’imbrication des effets destructeurs de certains groupuscules prédateurs et la mainmise des affairistes solidement ancrés dans le secteur (les mains noires) pours lesquels la reconstitution des territoires brûlés est une projection très bénéfique, les convoitises et les velléités d’accaparement des biens de l’état et des collectivités au profit de créneaux économiques et commerciaux juteux, les tentatives d’effacement des traces des projets de reboisement voués à l’échec ayant englouti des centaines de milliards sans résultats significatifs, l’extension des zones de pâturage et des activités agricoles et, enfin, les mises à feu exceptionnelles non contrôlées empêchant les premières interventions au moment opportun.

Ainsi que le pillage et la dilapidation de cette richesse naturelle nationale par les feux, les défrichements, le braconnage et la destruction systématique de la faune sauvage protégée, les occupations illicites, l’exploitation illégale des carrières en forêt, la distraction des surfaces forestières pour la construction… au vu et au su des autorités habilitées qui dans certains cas sont complaisantes voire indifférentes ou, pire, complices.

Ces transgressions chroniques sont, en grande partie largement facilitées, d’une part, par l’absence d’une volonté politique clairement affichée et, d’autre part, par l’inaction d’une administration des forêts, impuissante et inefficiente face à l’ampleur des dégâts, affaiblie, inadaptée souséquipée en moyens et en hommes et contrainte à consacrer l’essentiel de son énergie et ses capacités à l’exécution du programme de développement rural (dont les incidents positives sur le monde rural sont très encourageantes) au détriment de ses missions prioritaires, à savoir la protection et la préservation rigoureuses des quelque quatre millions d’hectares de forêts qui se réduisent lamentablement d’année en année.

A ce titre, le secrétariat exécutif fédéral, profondément préoccupé par cette situation chaotique à plus d’un titre, agissant par devoir de responsabilité nationale et guidé par le souci de la défense de l’intérêt général, se doit de réagir par tous les moyens légaux et légitimes afin d’attirer l’attention des plus hautes autorités du pays sur les graves conséquences induites par la destruction effrénée des ressources naturelles et des espaces forestiers constituant le dernier rempart et les dernières poches de résistance face à l’avancée du désert qui est à quelques encablures de la wilaya de Médéa.

En terme d’action, le secrétariat exécutif décidé ce qui suit : L’organisation d’une journée de protestation nationale de grande envergure dans les prochains jours qui sera suivie du lancement d’un mot d’ordre pour une grève générale en guise de protestation et de dénonciation de cette politique de la terre brûlée.

D’interpeller la classe politique, les personnalités nationales et les autres organisations en charge de la protection de la nature pour le lancement d’une pétition nationale pour la défense, la restauration et le développement du patrimoine forestier national. La saisine de Messieurs le ministre en charge du secteur des forêts et le directeur général des forêts pour leur faire part des propositions suivantes :

- Activer la promulgation du projet de loi portant régime général des forêts. - L’instruction d’un conseil supérieur pour la prévention et la lutte contre les incendies et les agressions du milieu forestier. - Assurer la protection des agents et des cadres forestiers à l’égard des graves pressions et des menaces exercées par certains «lobbys» affairistes du secteur forestier.

- L’élaboration d’un plan national spécial sur dix ans, pour la défense et la restauration des milieux forestiers et, prioritairement, sur les territoires sinistrés (classés rouge), à travers notamment :

- La mise en défens des zones classées rouge. - L’interdiction de toutes les concessions et autres affectations. - L’interdiction des prélèvements ou autres extractions des produits non réglementés.

- L’institution du contrôle de la police forestière et l’agrément des services forestiers pour les dépôts de bois, les produits et sous-produits des forêts ainsi que l’organisation des activités artisanales et commerciales utilisant les produits forestiers… Le secrétariat exécutif estime, également, urgent :

- Le renforcement et la réhabilitation de l’administration des forêts sur le plan organisationnel, structurel et fonctionnel à travers : - L’institution d’une administration des forêts autonome et spécialisée, renforcée en moyens matériels et humains et disposant d’infrastructures adéquates, à la hauteur de ses missions, et son implantation territoriale.

- L’appui à toutes les mesures allant dans le sens de l’assainissement profond à différents niveaux de responsabilité et de promouvoir les cadres intègres et compétents, la redynamisation et la réactivation de l’inspection générale des forêts pour les missions de contrôle et d’évaluation.

- La révision du statut particulier du corps forestier, dans le cadre du renforcement des missions de la police forestière et la création d’un nouveau corps chargé du développement et l’intégration des contractuels par la formation spécialisée destinée à la création des corps de garde-chasse, sapeurs forestiers, conducteurs d’engins forestiers, bûcherons, etc.

Enfin le secrétariat exécutif a décidé d’engager une campagne de sensibilisation et d’explication en direction des plus hautes autorités du pays, des personnalités nationales, de la classe politique et associative, des médias et des populations sur l’importance que revêt le patrimoine forestier et sur les conséquences dramatiques qu’impliquerait sa destruction sur les futures générations.

Fait à Alger, le 28 août 2012

[i]
Revenir en haut Aller en bas
Mohamed22
Inspecteur
Inspecteur


Nombre de messages : 169
Age : 44
Localisation : Algerie
Occupation : Forestiers
Humeur : bon
Réputation : 8
Date d'inscription : 02/05/2011

MessageSujet: Re: Journaliste à saluer par le SNFA pour avoir décrit le MENSONGE de Ben Aïssa   Jeu 6 Sep 2012 - 18:38

Non vous avez trompés Messieurs arretés de dire nimporte quois c pas la mafia du bois, c nous qui sont au terrain et nous savons bien qu'ils brules les forets et surtous les maquis depuit l'année passée
Ma tratouche el chams bel ghourbal
ne fait pas de cache cahe
Revenir en haut Aller en bas
SAOUD
Brigadier
Brigadier


Nombre de messages : 94
Age : 65
Localisation : TEBESSA
Occupation : Forestier
Humeur : Instable
Réputation : 2
Date d'inscription : 10/03/2011

MessageSujet: Re: Journaliste à saluer par le SNFA pour avoir décrit le MENSONGE de Ben Aïssa   Ven 7 Sep 2012 - 13:57

Ni Mafia Bois Ni mafia(عقَّار)....Nous assistons depuis des années à l'élimination avec méditation de notre patrimoine forestier pour causes "SECURITAIRES" nos interventions pour extinction sont interdites pour causes de "sécurité" et voila nous vivons toujours en sécurité tout le monde est bon ....Cette année l'opération a pris des dimensions alarmantes et graves avec complicités directes de nos "conservations" qui se conservent eux-mêmes......RABBI YAKHLEF ALA ALGHABA Ouma YELEFCH ALA Al HATTABA (Ceux qui coupent le bois)...En conclusion ces gestes qui se répètent par des gens insoucieux doivent etre dénoncés par tout forestiersoucieux et intègre quelque soit le poste qu'il occupe..Salam
Revenir en haut Aller en bas
leila68
Inspecteur
Inspecteur
avatar

Nombre de messages : 126
Age : 46
Localisation : algerie
Occupation : conservateur divis.
Humeur : CHANGEANTE
Réputation : 5
Date d'inscription : 07/02/2011

MessageSujet: Re: Journaliste à saluer par le SNFA pour avoir décrit le MENSONGE de Ben Aïssa   Sam 8 Sep 2012 - 19:45

qui peut-on croire ? et qui peut-on inculper ?! toujours face à ce cercle vicieux ; en Algerie on ne le saura jamais, la vérité est tjs ailleurs ..... la foret est la seule perdante No
Revenir en haut Aller en bas
Mouloud
Capitaine
Capitaine
avatar

Nombre de messages : 307
Age : 43
Localisation : .....
Occupation : Forestier
Humeur : A l’Algérienne.
Réputation : 48
Date d'inscription : 02/05/2011

MessageSujet: Re: Journaliste à saluer par le SNFA pour avoir décrit le MENSONGE de Ben Aïssa   Dim 9 Sep 2012 - 3:25

L'ALGERIE !!! WILI WILI ALA ZINHA....M'CHAT OUKHALET GUALBI FEL HIRA...

LES GOUVERNEMENTS QU'ON A VU DEFILER DEPUIS 2 DECENIES ONT FAIT DES FAUSSAIRES DES ROIS PARCE QU'ILS FONT BIEN LA SOUCHE.
Revenir en haut Aller en bas
Merisier



Nombre de messages : 24
Age : 49
Localisation : Jijel
Occupation : Ingénieur Forestier
Humeur : ça va
Réputation : 0
Date d'inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: Journaliste à saluer par le SNFA pour avoir décrit le MENSONGE de Ben Aïssa   Lun 10 Sep 2012 - 14:24

في المغرب بلغت حصيلة حرائق الغابات 3000 هكتار في 8 أشهر و جند لإخمادها كل الإمكانيات بما فيها طائرات الإطفاء و أفراد الجيش ة هذا مقال لإحدى الصحف المغربية تصف فيه الوضع هناك.


جريدة المغربية ليوم 31 أوث 2012
الرابط: http://www.almaghribia.ma/Paper/Article.asp?idr=7&idrs=7&id=150966

الجهة الشرقية تتصدر قائمة المناطق المتضررة ونجاعة التدخلات تحد من خطورة النيران. 326 حريقا
غابويا تدمر أزيد من 3 آلاف هكتار في 8 أشهر


بلغ عدد حرائق الغابات المسجلة على الصعيد الوطني، منذ بداية سنة 2012، وإلى حدود 28 غشت الجاري، 326 حريقا، دمرت حوالي 3 آلاف و406 هكتارات، موزعة على ألف و84 هكتارا من المساحات المشجرة٬ وألفين و322 هكتارا من الأصناف الثانوية، ومن الأعشاب والحلفاء، وأيضا الشتائل.

وذكرت المندوبية السامية للمياه والغابات ومحاربة التصحر، في بلاغ لها٬ أن المنطقة الشرقية (الناضور- بركان- تاوريرت) تصدرت قائمة المناطق المتضررة من الحرائق٬ إذ قدرت المساحة التي اندلعت فيها النيران بألف و866 هكتارا٬ تليها منطقة الجنوب الغربي (أكادير- تارودانت- اشتوكا آيت باها)٬ بمساحة تقدر 630 هكتارا٬ وأخيرا منطقة الريف (شفشاون- تطوان- طنجة - العرائش ووزان) بمساحة تقدر بـ 611 هكتارا.

وأظهر تحليل تاريخ حرائق الغابات التي اندلعت في العقد الماضي، وبالتحديد في الفترة الممتدة بين شهري يناير وغشت من كل سنة٬ تباينا كبيرا في ما يتعلق بالمساحات الغابوية المتضررة من الحريق٬ كما سجل التحليل أن الحرائق بلغت أوجها خلال سنة 2004، حيث قدرت المساحة المحروقة آنذاك بـ 7 آلاف و226 هكتارا٬ وخلال سنة 2010، حيث ناهزت المساحة الغابوية المحروقة 4 آلاف و861 هكتارا.

وأوضحت المندوبية أنه خلال سنة 2012، جرى تسجيل 68 في المائة من المساحات المحروقة عبارة عن أعشاب وأصناف ثانوية٬ جرت السيطرة عليها كلها، بفضل التدخل السريع والاستجابة الفورية لحالات الإنذار من طرف المندوبية السامية للمياه والغابات وشركائها ممثلين في وزارة الداخلية٬ والدرك الملكي٬ والوقاية المدنية٬ والقوات المسلحة الملكية٬ والقوات المساعدة٬ والقوات الملكية الجوية٬ والسلطات والجماعات المحلية، إلى جانب نجاعة الاستراتيجية الوطنية لمكافحة حرائق الغابات الموضوعة من قبل المندوبية السامية التي تقوم على عدة مرتكزات، أهمها التدبير الاستباقي لمخاطر حرائق الغابات، والتموقع الجيد المسبق لوسائل التدخل البرية، والأساطيل الجوية، والتدخل الفوري، وتحسيس السكان ومرتادي الغابة بأخطار وعواقب الحرائق.

وأشارت المندوبية السامية إلى أنه رغم هذه النتائج الإيجابية٬ تظل الفترات الحرجة قائمة، علما أن غالبية حرائق الغابات سجلت خلال النصف الثاني من شهر غشت وأوائل شتنبر.

وأبرزت المندوبية السامية للمياه والغابات أن برنامج عمل مكافحة حرائق الغابات لسنة 2012 يتمحور حول ثلاثة عناصر أساسية.

ويتعلق الأمر، أولا، بتعزيز الوقاية من خلال التوعية والتجهيز بالمعدات اللازمة وعلاج الغابات٬ والتوعية بمخاطر وآثار حرائق الغابات. ثانيا تعزيز خرائط التنبؤ بالمخاطر، والتموقع الاستباقي للفرق ونظم الإنذار المبكر، من خلال إنشاء شبكة من الدوريات في المناطق الحساسة. ثالثا، تفعيل جهاز التدخل الأرضي والجوي ضد حرائق الغابات.
وتعتمد استراتيجية التدخل على نظام ذي ثلاثة مستويات متدرجة، إذ يستند المستوى الأول إلى التدبير السريع، وتدخل مصالح المندوبية السامية للمياه والغابات ومحاربة التصحر من خلال سيارات التدخل الأولي وعناصر الوقاية المدنية.

ويتعزز المستوى الثاني، إذا لزم الأمر، من خلال استخدام طائرات "كنادير" و"تيربو تروش"، بقدرة 5 أطنان و3 أطنان على التوالي لإخماد الحرائق عند اندلاعها، وأيضا من خلال تعزيز تعبئة الفرق الأرضية لاحتواء الحريق وحماية السكان والممتلكات والمعدات الحساسة.

وإذا كان الحريق أكثر خطورة، يجري في المستوى الثالث تدخل طائرات من نوع البومباردي "س 130"، التابعة للقوات الملكية الجوية، والمجهزة خصيصا لمكافحة الحرائق، عن طريق توزيع مواد لمنع أو تأخير تقدم الحرائق، وتمكين الفرق الأرضية من السيطرة على مراكز الحرائق.

وشددت المندوبية على أن أعداد الحرائق والمساحات المحروقة حتى الآن تبقى محدودة مقارنة مع السنوات الماضية٬ بفضل الجهود التي تبذلها مختلف الجهات المعنية من أجل منع ومكافحة هذه الحرائق٬ معلنة٬ أنه رغم ذلك، فإن جهاز المراقبة والتدخل ما يزال عند مستواه الأقصى في حالة تعبئة وتأهب تامين.



Revenir en haut Aller en bas
leila68
Inspecteur
Inspecteur
avatar

Nombre de messages : 126
Age : 46
Localisation : algerie
Occupation : conservateur divis.
Humeur : CHANGEANTE
Réputation : 5
Date d'inscription : 07/02/2011

MessageSujet: Re: Journaliste à saluer par le SNFA pour avoir décrit le MENSONGE de Ben Aïssa   Lun 10 Sep 2012 - 17:03

scratch oui mais ....c'est au maroc nos degats nous suffisent
Revenir en haut Aller en bas
Merisier



Nombre de messages : 24
Age : 49
Localisation : Jijel
Occupation : Ingénieur Forestier
Humeur : ça va
Réputation : 0
Date d'inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: Journaliste à saluer par le SNFA pour avoir décrit le MENSONGE de Ben Aïssa   Mar 11 Sep 2012 - 11:13

Ya Leila68, cet article est a titre indicatif des moyens mis au service de la lutte contre les feux de forêts au maroc, notamment l'utilisation de moyens aériens qui font défaut chez nous.
Revenir en haut Aller en bas
leila68
Inspecteur
Inspecteur
avatar

Nombre de messages : 126
Age : 46
Localisation : algerie
Occupation : conservateur divis.
Humeur : CHANGEANTE
Réputation : 5
Date d'inscription : 07/02/2011

MessageSujet: Re: Journaliste à saluer par le SNFA pour avoir décrit le MENSONGE de Ben Aïssa   Mar 11 Sep 2012 - 11:44

je sais merisier ,mais nous , nous resterons toujours victimes du déficit des moyens "ahdar wella ekteb" personne ne t'écoute No rien que des propositions et des promesses et jamais du concret
Revenir en haut Aller en bas
Merisier



Nombre de messages : 24
Age : 49
Localisation : Jijel
Occupation : Ingénieur Forestier
Humeur : ça va
Réputation : 0
Date d'inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: Journaliste à saluer par le SNFA pour avoir décrit le MENSONGE de Ben Aïssa   Mar 11 Sep 2012 - 12:05

A Leila68
Parce que j'ai entendu dire que le relief en Algérie ne permettait pas l'utilisation de canadairs, cet article prouve que c'est faut, car le relief au Maroc ressemble à celui de l'Algérie, et même les essences forestières sont identiques, alors ....
Revenir en haut Aller en bas
leila68
Inspecteur
Inspecteur
avatar

Nombre de messages : 126
Age : 46
Localisation : algerie
Occupation : conservateur divis.
Humeur : CHANGEANTE
Réputation : 5
Date d'inscription : 07/02/2011

MessageSujet: Re: Journaliste à saluer par le SNFA pour avoir décrit le MENSONGE de Ben Aïssa   Mar 11 Sep 2012 - 12:18

quand on veut ,on peut . quand ils ont voulu l'incendier le relief n'a pas fait obstacle Question Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
moukrane



Nombre de messages : 21
Age : 37
Localisation : ............?
Occupation : forestrie
Humeur : frstrie
Réputation : 1
Date d'inscription : 01/03/2010

MessageSujet: Re: Journaliste à saluer par le SNFA pour avoir décrit le MENSONGE de Ben Aïssa   Mar 11 Sep 2012 - 18:16

wach dertoum ya les forêsterie dyalna wach 3endkoum 3endkoum staychen pour 01 district qui occupe une forêt de plus 5000 ha c'est grave mazal 01 ingénieur pour une circonscription encore grave des inspecteur ss des jardinier grave 02 apf pour un district grave wach dartou TPF KAYNA MAKACH allah allah a rabi la plus part des pists inaxicible
grave trs trs grave et sur t avec LE P P D R I allah allah a rabi selekha et la pls part des conservatr allah idjib el khir ou é le syndicat des foresteries yewssal wakt li tkhelsoha li yedir elkhir yelgah
Revenir en haut Aller en bas
Mohamed22
Inspecteur
Inspecteur


Nombre de messages : 169
Age : 44
Localisation : Algerie
Occupation : Forestiers
Humeur : bon
Réputation : 8
Date d'inscription : 02/05/2011

MessageSujet: Re: Journaliste à saluer par le SNFA pour avoir décrit le MENSONGE de Ben Aïssa   Mer 12 Sep 2012 - 0:10

الوقاية خير من العلاجSad
Revenir en haut Aller en bas
ibnkafaja



Nombre de messages : 1
Age : 57
Localisation : alger
Occupation : forestier
Humeur : maussade
Réputation : 0
Date d'inscription : 06/08/2010

MessageSujet: Re: Journaliste à saluer par le SNFA pour avoir décrit le MENSONGE de Ben Aïssa   Mar 18 Sep 2012 - 18:07

N'utilisez pas le français si vous ne le maitrisez pas,arrêtez ce massacre. Aidez vous de la correction automatique au moins ça limitera la casse.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Journaliste à saluer par le SNFA pour avoir décrit le MENSONGE de Ben Aïssa   

Revenir en haut Aller en bas
 
Journaliste à saluer par le SNFA pour avoir décrit le MENSONGE de Ben Aïssa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Journaliste à saluer par le SNFA pour avoir décrit le MENSONGE de Ben Aïssa
» Que mettre dans l'eau pour avoir de belles plantes?
» Quelle femelle accoupler avec ce male pour avoir les mêmes yeux chez mes petits
» Projet pour avoir Oslo dans mon jardin !
» Male siamois avec femelle ...? Pour avoir des petits siamois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums des Forestiers Algériens :: Général :: Actualités-
Sauter vers: